Bascule faite avec des blocs de construction en bois multicolores

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE

Proposez à votre enfant de vous aider à préparer les repas.

Demandez à votre enfant difficile à l’égard de la nourriture de mélanger les ingrédients ou d’ajouter les épices pour vous aider dans la cuisine.

Dissuadez votre enfant de manger des collations mauvaises pour la santé

Évitez de donner à votre enfant des sucreries et des aliments riches en gras. Assurez-vous que votre enfant a accès à diverses collations santé comme des fruits et des légumes déjà coupés ainsi que des fromages et des yogourts faibles en gras.

Servez des fruits et des légumes à votre enfant

Offrez une grande variété de fruits et de légumes à votre enfant dès son plus jeune âge.

Félicitez votre enfant, mais pas trop

Il peut être utile de féliciter votre enfant, mais vous devez éviter de le faire de façon excessive; à l’opposé, évitez de critiquer votre enfant.

Ayez une attitude positive

Rendez le moment des repas agréable en créant une atmosphère favorable et calme.

Servez d’exemple à votre enfant

Mangez sainement afin de montrer l’exemple à votre enfant. Montrez à votre enfant que vous et les autres membres de la famille mangez une grande variété d’aliments et goûtez aux nouveaux aliments au moins une fois.

Réduisez au minimum les distractions

Fermez la télévision pendant les repas.

Offrez des aliments variés

Ne présumez jamais que votre enfant n’aimera pas un aliment en particulier. Offrez-lui toujours des aliments variés. Vous pourriez être surpris des aliments que votre enfant difficile acceptera de goûter.

Partagez le contenu de votre assiette

Permettez à votre enfant difficile de piger dans votre assiette. Les jeunes enfants savent que la nourriture qu’on leur sert est différente et préfèrent parfois manger ce qui se trouve dans l’assiette de leurs parents.

Faites appel à ses personnages préférés

Les enfants adorent faire la même chose que leurs personnages préférés. Dites à votre enfant que manger certains fruits et légumes l’aidera à devenir comme son héros préféré.

Utilisez des ustensiles

Laissez votre tout-petit manger avec des ustensiles de façon sécuritaire. Il sera peut-être plus enclin à manger, surtout si son grand frère ou sa grande sœur utilise aussi des ustensiles.

CE QUE VOUS DEVRIEZ ÉVITER DE FAIRE

Ne montrez pas le mauvais exemple

Ne faites pas vous-même la fine bouche en présence de certains aliments. Donnez l’impression que vous aimez tous les aliments.

Ne forcez pas votre enfant

Laissez d'abord votre enfant vous regarder manger, puis demandez-lui de goûter à son tour. Faites-lui sentir qu'il a le choix de goûter ou non.

Ne baissez pas les bras

Des études montrent que les enfants doivent être exposés à un nouvel aliment jusqu’à 15 fois ou plus avant d’accepter de le manger. Servez-lui de petites portions du nouvel aliment avec ses aliments favoris.

N’exigez pas que votre enfant finisse son assiette

Ne demandez pas à votre enfant de manger tout le contenu de son assiette; encouragez-le plutôt à manger une bouchée de chaque aliment qui se trouve dans son assiette. Plus votre enfant goûtera souvent à un aliment, moins vous aurez à le forcer pour qu’il le mange.

Ne faites pas une scène

Ne suppliez pas votre enfant de goûter à un nouvel aliment et ne négociez pas avec lui. Ne laissez pas libre cours à vos émotions si votre enfant refuse de manger un aliment. Vous n'avez qu'à réessayer un autre jour.

Ne donnez pas de lait écrémé à votre enfant

Ne donnez pas de lait écrémé ou de lait 1 % à votre enfant s’il a moins de deux ans, à moins que son médecin l’ait prescrit. Votre enfant doit continuer à boire du lait entier jusqu’à l’âge de deux ans, après quoi il pourra boire du lait 2 %.

Proposez à votre enfant de vous aider à préparer les repas.

Demandez à votre enfant difficile à l’égard de la nourriture de mélanger les ingrédients ou d’ajouter les épices pour vous aider dans la cuisine.

Dissuadez votre enfant de manger des collations mauvaises pour la santé

Évitez de donner à votre enfant des sucreries et des aliments riches en gras. Assurez-vous que votre enfant a accès à diverses collations santé comme des fruits et des légumes déjà coupés ainsi que des fromages et des yogourts faibles en gras.

Servez des fruits et des légumes à votre enfant

Offrez une grande variété de fruits et de légumes à votre enfant dès son plus jeune âge.

Félicitez votre enfant, mais pas trop

Il peut être utile de féliciter votre enfant, mais vous devez éviter de le faire de façon excessive; à l’opposé, évitez de critiquer votre enfant.

Ayez une attitude positive

Rendez le moment des repas agréable en créant une atmosphère favorable et calme.

Servez d’exemple à votre enfant

Mangez sainement afin de montrer l’exemple à votre enfant. Montrez à votre enfant que vous et les autres membres de la famille mangez une grande variété d’aliments et goûtez aux nouveaux aliments au moins une fois.

Réduisez au minimum les distractions

Fermez la télévision pendant les repas.

Offrez des aliments variés

Ne présumez jamais que votre enfant n’aimera pas un aliment en particulier. Offrez-lui toujours des aliments variés. Vous pourriez être surpris des aliments que votre enfant difficile acceptera de goûter.

Partagez le contenu de votre assiette

Permettez à votre enfant difficile de piger dans votre assiette. Les jeunes enfants savent que la nourriture qu’on leur sert est différente et préfèrent parfois manger ce qui se trouve dans l’assiette de leurs parents.

Faites appel à ses personnages préférés

Les enfants adorent faire la même chose que leurs personnages préférés. Dites à votre enfant que manger certains fruits et légumes l’aidera à devenir comme son héros préféré.

Utilisez des ustensiles

Laissez votre tout-petit manger avec des ustensiles de façon sécuritaire. Il sera peut-être plus enclin à manger, surtout si son grand frère ou sa grande sœur utilise aussi des ustensiles.

Ne montrez pas le mauvais exemple

Ne faites pas vous-même la fine bouche en présence de certains aliments. Donnez l’impression que vous aimez tous les aliments.

Ne forcez pas votre enfant

Laissez d'abord votre enfant vous regarder manger, puis demandez-lui de goûter à son tour. Faites-lui sentir qu'il a le choix de goûter ou non.

Ne baissez pas les bras

Des études montrent que les enfants doivent être exposés à un nouvel aliment jusqu’à 15 fois ou plus avant d’accepter de le manger. Servez-lui de petites portions du nouvel aliment avec ses aliments favoris.

N’exigez pas que votre enfant finisse son assiette

Ne demandez pas à votre enfant de manger tout le contenu de son assiette; encouragez-le plutôt à manger une bouchée de chaque aliment qui se trouve dans son assiette. Plus votre enfant goûtera souvent à un aliment, moins vous aurez à le forcer pour qu’il le mange.

Ne faites pas une scène

Ne suppliez pas votre enfant de goûter à un nouvel aliment et ne négociez pas avec lui. Ne laissez pas libre cours à vos émotions si votre enfant refuse de manger un aliment. Vous n'avez qu'à réessayer un autre jour.

Ne donnez pas de lait écrémé à votre enfant

Ne donnez pas de lait écrémé ou de lait 1 % à votre enfant s’il a moins de deux ans, à moins que son médecin l’ait prescrit. Votre enfant doit continuer à boire du lait entier jusqu’à l’âge de deux ans, après quoi il pourra boire du lait 2 %.
Privacy Policy