Accueil / Alimentation et développement de l'enfant / Le pouvoir des aliments sur le corps et l'esprit
Child Nutrition Section

Comportement

Ça nous arrive à tous, à l’occasion : on n’a pas eu le temps de déjeuner ou on a sauté le dîner, et quelques heures après, on s’en ressent. On est distrait par la faim, on a de la difficulté à se concentrer, on devient parfois même irritable. Les enfants éprouvent les mêmes symptômes lorsqu’ils sautent un repas, et cela peut avoir des conséquences sur leur comportement et leur capacité de concentration.

Lorsque le cerveau et le corps d’un enfant reçoivent les éléments nutritifs dont ils ont besoin, on constate une différence marquée dans l’humeur, la capacité de se concentrer et la capacité d’apprendre de cet enfant. Une des façons d’aider votre enfant à opter pour des aliments sains est de prêcher par l’exemple en mangeant vous-même sainement et à des heures régulières. Les enfants cherchent en effet à imiter les comportements qu’ils observent chez leurs parents. Avoir une alimentation équilibrée et prendre ses repas régulièrement peut aider à prévenir l’irritabilité et la difficulté à se concentrer. Les enfants en pleine croissance ont besoin de plus de calories par kilogramme de poids corporel que les adultes, et c’est pourquoi il est aussi important pour eux de prendre des collations santé saines, qui contribuent à répondre à leurs besoins énergétiques tout au long de la journée. Assurez-vous d’avoir des collations nutritives sous la main pour ces moments où le temps vous manque et où les choses ne vont pas comme prévu.


Activité physique

L’activité physique demande de l’énergie, et nous obtenons cette énergie des calories que contiennent les aliments que nous mangeons. Une alimentation équilibrée aidera votre enfant à avoir suffisamment d’énergie pour mener une vie active. Le corps puise les calories dont il a besoin dans les glucides, les protéines et les lipides.

Les glucides se trouvent dans des aliments comme les produits céréaliers à grains entiers, les légumes et les fruits frais (mangés autant que possible avec la pelure). Ces aliments contiennent aussi des fibres, qui favorisent la régularité intestinale. Les aliments riches en protéines aident quant à eux à la formation et à la réparation des tissus de l’organisme. Les protéines favorisent également la formation de muscles forts. Du côté des lipides, les bons gras, comme les acides gras oméga-3, favorisent le développement physique normal du cerveau et des yeux. Lorsqu’ils sont consommés ensemble, les protéines, les glucides et les lipides ralentissent la digestion, et l’énergie est libérée sur une plus longue période.

L’activité physique aide les enfants à se sentir mieux sur plusieurs plans. Une étude a révélé que les enfants de 7 à 9 ans qui faisaient régulièrement de l’activité physique étaient non seulement en meilleure forme que les enfants moins actifs physiquement, mais présentaient également une meilleure capacité d’attention et des aptitudes supérieures pour la prise de décisions et la réalisation de plusieurs tâches en même temps1. Ces aptitudes sont essentielles, car elles aident les enfants à bien réussir, à l’école et dans la vie en général.

Une alimentation équilibrée aidera votre enfant à avoir suffisamment d'énergie pour mener une vie active.


Développement cognitif

Le développement cognitif repose sur la santé du cerveau. Le terme cognition fait référence à des activités du cerveau comme la pensée et le raisonnement. Le cerveau fait déjà près de 90 % de sa taille définitive lorsque l’enfant atteint l’âge de 3 ans. La mémoire, l’aptitude langagière, la capacité à accomplir des tâches, le raisonnement, la capacité d’attention, l’habileté à résoudre des problèmes et bien d’autres aptitudes de votre enfant dépendent de son développement cognitif.

De nombreux nutriments importants contribuent ensemble à la santé du cerveau :

  • L’ADH, un acide gras oméga-3, contribue au développement physique normal du cerveau et des yeux.
  • L’acide folique, un type de vitamine B, joue un rôle dans les premiers stades du développement du cerveau du fœtus.
  • La vitamine E est un antioxydant alimentaire qui protège les lipides présents dans les tissus de l’organisme contre l’oxydation, un processus qui peut causer des lésions cellulaires.

L’ADH est l’acide gras le plus abondant dans le cerveau2; comme l’organisme n’en produit pas suffisamment à lui seul, les enfants doivent en puiser dans leur alimentation pour répondre à leurs besoins. Nous pouvons obtenir de l’ADH dans des aliments tels que les poissons gras, les fruits de mer et les aliments enrichis d’oméga-3.


Système immunitaire

Le système immunitaire de votre enfant le protège contre les maladies et les infections. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que de 70 à 80 % du système immunitaire se trouve dans les voies digestives.

La santé digestive est donc cruciale pour le maintien d’un système immunitaire en santé. Les fibres alimentaires jouent un rôle important dans le maintien d’une bonne santé digestive. Il en existe deux types : les fibres solubles et les fibres insolubles. Les fibres solubles contribuent à réduire le taux sanguin de cholestérol total. On en trouve dans des aliments comme l’avoine, les légumineuses et certains fruits et légumes. Les fibres insolubles, quant à elles, favorisent la régularité intestinale en faisant augmenter le volume des selles; on en trouve dans les produits céréaliers à grains entiers et dans certains fruits et légumes. Ces deux types de fibres agissent de concert dans les voies digestives pour favoriser une bonne santé immunitaire.


Émotions et développement affectif

Dans notre culture actuelle de restauration rapide et de mauvaises habitudes alimentaires, les enfants peuvent avoir très tôt une relation malsaine avec la nourriture. Les parents ont toutefois plus d’influence qu’ils ne le pensent sur l’attitude de leurs enfants à l’égard de la nourriture. Il arrive souvent qu'ils insistent pour que leurs enfants finissent leur assiette ou qu’ils les forcent à manger des aliments qu’ils n’aiment pas. Même s’ils le font avec de bonnes intentions, ils risquent ainsi de provoquer des sentiments négatifs chez leurs enfants envers l’heure des repas et les aliments sains.

Il a été montré qu’une approche plus souple en matière d’alimentation favorisait des comportements positifs à l’égard de la nourriture3. En étant à l’écoute des signaux que donne l’enfant pour communiquer sa faim et sa satiété, les parents peuvent éviter de transformer l’heure des repas en combat. On laisse l’enfant décider de ce qu’il veut manger, et en quelle quantité, parmi ce qu’on lui propose. L’important est d’offrir à l’enfant, à des heures régulières, des repas et des collations composés d’aliments variés, renfermant les nutriments dont il a besoin.

L’une des meilleures choses à faire pour améliorer les sentiments de votre enfant à l’égard de l’alimentation, c’est de lui insuffler une attitude positive et de l’aider à bâtir une relation saine avec la nourriture. Il a été prouvé que les parents ont une nette influence sur la relation que leurs enfants entretiendront plus tard avec la nourriture4, mais il n’est pas toujours facile de modeler le comportement de nos enfants comme nous le voudrions. Donnez le bon exemple à votre enfant à l’heure des repas en lui offrant des aliments nutritifs, en le laissant décider de ce qu’il mangera (et même s’il mangera) et en mangeant vous-même des portions équilibrées d’aliments sains.

de 70 à 80 % du système immunitaire se trouve dans les voies digestives


Résultats scolaires

La science commence à montrer l’existence d’un fort lien entre l’alimentation et les résultats scolaires.

Le déjeuner est un repas particulièrement important pour les enfants qui vont à l’école. Des études ont permis de démontrer que le fait de déjeuner le matin avait des effets positifs sur l’attention des enfants à l’école5. Manger des aliments riches en fibres alimentaires le matin peut aider les enfants à se sentir rassasiés plus longtemps et à se laisser moins distraire par la faim plus tard en matinée, améliorant du coup leur attention et leur concentration.

Cependant, la faim n’est pas le seul facteur ayant un effet sur les résultats scolaires. Une recherche révèle que la qualité de la nourriture consommée par les enfants a également un impact sur la cognition. En effet, une étude canadienne (The Children’s Lifestyle and School-performance Study – L’étude sur le mode de vie et le rendement scolaire des enfants) a porté sur la qualité globale de l’alimentation et son effet sur les résultats scolaires chez des élèves de 5e année. Elle a révélé que la qualité de l’alimentation était associée à un meilleur rendement scolaire6. Les résultats de l’étude mettent en lumière l’importance et les effets de la consommation d’une variété d’aliments riches en nutriments non seulement en ce qui concerne la santé de votre enfant, mais également ses résultats scolaires.

 

RÉFÉRENCES :

1. Hillman CH, Pontifex MB, Castelli DM, Khan NA, Raine LB, Scudder MR, Kamijo K. Effects of the FITKids randomized controlled trial on executive control and brain function. Pediatrics 2014;134(4):e1063-e1071. doi:10.1542/peds.2013-3219.

2. Weiser MJ, Butt CM, Mohajeri MH. Docosahexaenoic Acid and Cognition throughout the Lifespan. Nutrients 2016;8(2):99. doi:10.3390/nu8020099.

3. Black MM, Hurley KM. Responsive Feeding: Strategies to Promote Healthy Mealtime Interactions. Nestlé Nutrition Institute Workshop Series 2017;87:153-65. doi:10.1159/000448965.

4. Branen L, Fletcher J. Comparison of College Students’ Current Eating Habits and Recollections of Their Childhood Food Practices. Journal of Nutrition Education 1999;31(6):304-10. doi:10.1016/S0022-3182(99)70483-8.

5. Adolphus K, Lawton CL, Champ CL, Dye L. The Effects of Breakfast and Breakfast Composition on Cognition in Children and Adolescents: A Systematic Review. Advances in Nutrition (Bethesda, Md.) 2016;7(3):590S-612S. doi:10.3945/an.115.010256.

6. Florence MD, Asbridge M, Veugelers PJ. Diet quality and academic performance. The Journal of School Health 2008;78(4):209-41. doi:10.1111/j.1746-1561.2008.00288.x.

Club
Club

Restez en contact avec le Club PediaSure®

Inscrivez-vous et économisez jusqu’à 50$ à l’achat de PediaSure®, en plus de profiter de conseils utiles et d’idées de recettes délicieuses.

† Les offres peuvent varier.

Privacy Policy